globe

Comment supprimer les ponts thermiques dans sa maison ?

Pour supprimer les ponts thermiques d’une maison, différentes solutions s’offrent à vous. Isolation des combles par l’extérieur, utilisation de rupteurs et de limiteurs de ponts thermiques… Voici comment procéder efficacement.

Où se situent généralement les ponts thermiques dans une maison ?

Toute architecture de construction présente forcément des points faibles concernant l’isolation. Il existe d’ailleurs plusieurs types de ponts thermiques.

Les ponts thermiques linéaires

Aussi appelés “ponts thermiques 2D”, ces premiers types de ponts thermiques se situent entre deux parois. Ils peuvent être situés au niveau des changements de plans, à la jonction entre un mur horizontal et vertical, par exemple. Mais aussi au niveau des changements de parois entre un mur et une fenêtre, ou encore entre le mur et la toiture.

Les ponts thermiques intégrés ou ponctuels

Nommés également “ponts thermiques 3D”, ces ponts thermiques dits intégrés ou ponctuels sont, eux, engendrés par des éléments de fixation des isolants ou bien des ossatures secondaires. Il peut s’agir, par exemple, d’une ossature métallique utilisée fréquemment pour isoler les murs de l’intérieur.

Comment les repérer rapidement ?

Outre la sensation de froid malgré tous vos efforts pour chauffer votre habitation, la meilleure façon de déceler rapidement et efficacement d’éventuelles déperditions de chaleur au sein d’une maison reste de réaliser un thermogramme. Cette opération consiste à utiliser une caméra infrarouge afin de mettre en avant les déperditions de chaleur au sein de l’habitation. Si l’image de la caméra tire vers les couleurs froides comme le vert, le bleu ou le violet, la température est basse.

Au contraire, des couleurs chaudes comme le jaune, le rouge ou le violet indiquent une température plus élevée. À l’extérieur, voir apparaître des couleurs froides est une bonne chose puisque la chaleur n’est pas censée traverser les parois d’une maison bien isolée. À l’intérieur, le vert, le bleu et le violet indiquent à quels endroits le froid pénètre dans l’habitation et donc où sont situés les ponts thermiques au sein de la maison.

Quelles sont les conséquences des ponts thermiques ?

Si vous détectez des ponts thermiques dans votre maison, une solution pour les supprimer doit être envisagée rapidement. En effet, on peut les comparer à des fuites de chaleur au sein de votre habitation. Les répercussions qu’ils engendrent peuvent être très pénalisantes, autant pour la qualité de votre vie quotidienne que pour votre porte-monnaie. C’est d’ailleurs l’une des premières causes d’une maison énergivore. Voici les plus notoires :

Les principales zones de déperditions thermiques d'une maison sont les suivantes : 30% par le toit, 25% par les murs, 15% par les fenêtres.

Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME)

Comment supprimer les ponts thermiques au sein de sa maison ?

Supprimer ces ponts thermiques de votre maison est donc essentiel pour réaliser une économie d’énergie et assainir son logement. Mais comment procéder ? Plusieurs solutions sont possibles et peuvent être appliquées simultanément.

Placer un rupteur de ponts thermiques

C’est la principale solution pour traiter les ponts thermiques de l’intérieur ou de l’extérieur. Il s’agit de former une barrière isolante à l’endroit précis où le pont thermique a été repéré. Ce rupteur thermique est constitué d’une matière isolante comme le polystyrène, la laine de roche ou encore la laine de verre. De cette manière, le pont thermique est condamné, ce qui empêche la chaleur de s’échapper.

Utiliser des limiteurs de ponts thermiques

L’objectif ici sera de réduire la section de passage de la chaleur du pont thermique identifié. Par exemple, si la déperdition de chaleur est située au niveau du sol, la pose d’un plancher sur entrevous isolants peut être la solution. Celle-ci peut d’ailleurs être combinée avec un rupteur de ponts thermiques pour gagner en efficacité.

Isoler par l’extérieur

L’isolation par l’extérieur est le procédé le plus performant pour traiter l’ensemble des ponts thermiques d’une maison. Elle consiste à poser un isolant sur les murs extérieurs et/ou la toiture et de le recouvrir d’un enduit ou d’un bardage. De cette manière, l’ensemble des points thermiques est supprimé. Cependant, l’isolation par l’extérieur demande l’intervention d’un professionnel et sa mise en œuvre est délicate. Il est donc préférable d’y recourir uniquement lorsque les ponts thermiques sont nombreux et conséquents.

Isoler les combles

Près de 30 % de la chaleur d’une maison peut s’échapper depuis le toit. L’isolation des combles peut donc être la solution si vos principaux ponts thermiques se situent à ce niveau. Le procédé est généralement peu coûteux grâce à diverses aides existantes. L’isolation des combles perdus est l’opération la plus facile à réaliser. Il suffit de souffler un isolant grâce à une machine qu’il est possible de louer. Si vos combles sont aménagés, mieux vaut alors miser sur des rouleaux ou panneaux isolants en une ou deux couches.

innovation-ville
Poursuivez votre lecture :